Les différentes techniques de massages

Si vous n’êtes pas professionnel de la massothérapie cet article vous concerne. Nous allons en effet vous donner quelques techniques pour effectuer un massage relaxant apportant bien-être et confort. Sachez qu’il faudra respecter les conditions si ne voulez pas faire de votre séance de massage une séance de torture. Explorons ensemble ces possibilités.

A voir : Le test de la Table de Massage Linxor France

L’effleurage

L’objectif :

Première étape d’un massage qui elle consiste en une prise de contact entre le masseur et le massé par le toucher, et prépare le corps aux techniques suivantes. Mais elle peut aussi conclure la fin d’un massage avec beaucoup de douceur.

Elle va également permettre au receveur de se détendre totalement, jusqu’à ce qu’il ne ressente plus le geste comme des chatouillis.

La pratique :

A l’aide de la pulpe du bout des doigts puis avec les paumes bien à plat, glissez doucement sur la peau du receveur dans une direction définie en épousant entièrement sa masse musculaire. La pression exercée alors doit être douce et constante. Quand à la vitesse d’exécution, il faudra opter pour une vitesse lente.

Vous pouvez aussi réchauffer vos mains en les frottant rapidement avant de commencer, il n’ y a rien de plus désagréable que des mains froides sur un corps chaud.

Le pétrissage

L’objectif :

Une technique utilisée de manière un peu plus profonde et qui vise à rendre de la souplesse à la peau et à détendre l’ensemble des muscles.

En pratique :

Pour les parties les plus larges et charnues du corps, posez vos mains à plat, les pouces écartés, malaxez un pli de peau de manière légère à forte selon la morphologie du receveur, le but étant de ne pas faire mal. Pétrissez la masse musculaire en faisant travailler vos mains en alternance commencer par tirez vers vous avec une main puis poussez avec l’autre dans la direction opposée. pour couvrir une autres zone il vous faudra déplacer vos mains. La pression exercée doit être importante mais pas douloureuse.

La pression glissée

L’objectif :

C’est la manœuvre la plus utilisée dans les massages. Elle est exercée des pieds vers la tête, elle améliore la circulation du retour veineux, chasse les toxines des muscles, oxygène les tissus et détend.

La pratique :

Cette pression se réalise comme l’effleurage, avec une pression plus soutenue. Les mains enveloppant totalement la zone massée, faites rouler vos pouces perpendiculairement aux fibres musculaires. Variez la vitesse d’exécution en fonction de l’effet souhaité, plus c’est rapide, plus c’est dynamisant.

La pression profonde

L’objectif :

Manœuvre la plus psycho, elle confronte le massé à ses tensions profondes. Ainsi, certaines méthodes de digitopuncture, réflexologie, shiatsu visent, par l’exercice d’une pression sur les points d’acupuncture, à influer de façon bénéfique sur les tissus ou les organes coordonnés à ces points.

La pratique :

Ce massage suppose que vous repériez d’abord les petits nœuds perceptibles au toucher et sensibles à la pression. Une fois chose faite, comprimez-les avec l’index ou le majeur contre l’os qui se trouve en dessous. En cas d’apparition d’une douleur, maintenez quand même la pression quelques secondes, relâchez puis recommencez en augmentant légèrement la pression.

Pour bien faire, consultez un ouvrage afin de mieux identifier les points clés.

A consulter aussi : Le test de la Table de Massage Linxor France Reiki

Voila quelques unes des techniques que l’ont peut apprendre chez soit facilement et qui vous apporterons une grande satisfaction personnelle. N’hésitez pas à bien vous documenter si vous comptez exécuter d’autres techniques de massages que nous avons pas juger nécessaire d’aborder. Vous serez aussi intéressé par notre article sur l’entretien des tables de massages qui se trouve au sommaire de notre guide d’achat.

Retrouvez notre guide d’achat ici.

table de massage